21/09/2017 - Une opération exemplaire de maîtrise d’ouvrage qui réunit les 3 bailleurs sociaux de la Ville de Paris.

Mercredi 20 septembre 2017, sous la houlette de Paris Batignolles Aménagement, Paris-Habitat, Élogie-Siemp et la RIVP ont posé la première pierre de 3 projets de construction en mitoyenneté sur le secteur Paul Meurice, dans le 20e arrondissement.

>Une opération exemplaire qui réunit 3 bailleurs sociaux.
L’objectif fixé aux 3 maîtres d’ouvrage par l’aménageur Paris Batignolles Aménagement, est la construction d’un front bâti commun. Pour ce faire, ils ont décidé de faire appel, par l’intermédiaire d’un groupement de commande à 1 entreprise générale commune. L’entreprise Léon Grosse a été désignée pour réaliser cette opération.
Pour le lot D1, Paris Habitat construit un foyer de vie de 30 chambres, 6 studios et un centre d’accueil de jour de 15 places. Pour le lot D3, la RIVP construit une résidence étudiante de 121 studios PLUS, 1 logement T4 de fonction, et des locaux communs, qui sera gérée par le CROUS de Paris.

 

>50 logements sociaux, 1 centre de consultation de protection maternelle infantile et de 36 places de stationnement doivent être réalisés sur le lot D2 d’Élogie-Siemp.

L’opération sera livrée au 1er trimestre 2019. Le projet est conçu autour de deux corps de bâtiment implantés de part et d’autre d’un cœur d’îlot végétalisé. Sur rue, une façade en inox ondulé perforé compose le bâtiment principal. De l’autre côté, juxtaposée, une « maison » urbaine opère une transition par sa façade en briques qui s’apparente par son travail de réinterprétation des modénatures de la brique, aux maisons des villas alentours de la commune des Lilas.
Le centre de la parcelle est traité comme un patio. Y sont plantés plusieurs îlots végétaux et bosquets. Des jardins privatifs jalonnent le long du cœur d’îlot et font progressivement transition et tampon paysager vers la venelle et la bande plantée centrale.
Desservi par 2 ascenseurs extérieurs vitrés le bâtiment sur rue en R+5, est composé de 32 logements. Celui sur cour en R+3 comprend 18 logements.

Le projet s’inscrit dans les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris.
La structure du bâtiment est une ossature en béton armé. Les cages d’escaliers par leur structure métallique, participent à l’animation de la façade principale par la création de failles. La couverture est en zinc sur charpente bois. Le bâtiment est isolé par l’extérieur avec des parements de type peau métallique zinguée perforée et briquette pour la partie « pavillon ».

 

Au-delà du chantier…
Paris-Habitat, Élogie-Siemp et la RIVP donnent libre cours à un projet intergénérationnel avec le projet Mur…mur(e)s de l’association Decumanos. La réalisation d’une fresque street art sur les palissades du chantier réunit, en binômes, des jeunes de 12 à 26 ans et des séniors assurant le rôle de tuteurs dans le cadre d’atelier pluridisciplinaires. L’objectif est de (re)scolariser des adolescents décrocheurs, de (re)socialiser et de (re)insérer professionnellement des jeunes adultes en difficulté socio-économiques, en utilisant l’art comme

 

L’événement s’est déroulé en présence de Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris chargé du logement et de l’hébergement d’urgence, Marie-Christine Lemardeley, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’enseignement supérieur, de la vie étudiante et de la recherche, de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement et présidente de la RIVP, de Danièle Premel, présidente d’Élogie-Siemp, d’Hélène Schwoerer, Directeur général adjointe de Paris Habitat et Annick Lepetit, présidente de Paris Batignolles Aménagement.

 

Les intervenants :
Aménageur : Paris Batignolles Aménagement / Maître d’ouvrage : Élogie-Siemp / Architectes : SOA / Bureau d’études : IGREC Ingénierie / Bureau de contrôle : Qualiconsult / CSPS : BTP Consultants

> Voir toutes les actualités