Handicap & vieillissement

Certains travaux d’adaptation du logement au handicap peuvent faire l’objet d’aides financières ou de subventions de l’État, de la Région, de la Ville, du 1%, et dans certains cas d’associations. En voici une liste non exhaustive :
• Élargissement de la porte d’entrée, des portes intérieures du logement, des portes d’accès aux balcons, terrasses, loggias et jardins,
• Construction d’une rampe,
• Suppression ou modification de murs, cloisons et placards,
• Modification de l’aménagement des pièces d’eau : évier, lavabo, baignoire, douche, WC, placards, etc.
• Amélioration des revêtements de sols,
• Installation de mains courantes, barres d’appui, poignées de rappel de portes, protection de murs et portes,
• Modification de la robinetterie, des divers systèmes de fermeture, d’ouverture ou des systèmes de commande des installations électriques, d’eau, de gaz et de chauffage,
• Modification des volets et fenêtres,
• Alerte à distance, équipement et branchement. Pour en savoir plus, adressez-vous directement à votre agence.