Entretien & travaux

LES RÉPARATIONS

POURQUOI FAIRE DES RÉPARATIONS ?

En signant votre bail et l’état des lieux, vous vous êtes engagé, à la fin de la location, à rendre votre logement tel qu’il était à l’arrivée. Vous devez donc procéder, à vos frais, aux menues réparations et à l’entretien de votre appartement.


QUELLES RÉPARATIONS ?

La liste des réparations locatives à votre charge vous est remise lors de la signature du contrat de location (Décret n°87-712 du 26 août 1987 favorisant la location, l'accession à la propriété de logements sociaux et relatif aux réparations locatives). Elle comprend notamment l’entretien :
• des ouvertures intérieures et extérieures (réfection des mastics de vitrages, graissage des serrures et verrous de sécurité...) ;
• des parties intérieures (maintien en bon état des murs, plafonds, sols et raccords de moquette...) et des équipements sanitaires ;
• des installations de plomberie (remplacement de joints...) ;
• des équipements électriques (remplacement des interrupteurs, des fusibles...), etc.


VÉTUSTÉ

Le décret du 1er juin 2016 donne une définition de la vétusté : "l'état d'usure ou de détérioration résultant du temps ou de l'usage normal des matériaux et éléments d'équipement dont est constitué le logement".

Toutes les parties (locataire et/ou Élogie-Siemp) du contrat de location pourront convenir d'appliquer une grille de vétusté dès la signature du bail. La grille peut être choisie parmi celles ayant fait l'objet d'un accord collectif conclu conformément à l'article 41 ter ou à l'article 42 de la loi du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière. Ce type d'accords collectifs est fréquents pour les logements appartenant ou gérés par les organismes d'habitations à loyer modéré (bailleurs sociaux). Cette grille de vétusté définit "au minimum, pour les principaux matériaux et équipements du bien loué, une durée de vie théorique et des coefficients d'abattement forfaitaire annuels affectant le prix des réparations locatives auxquelles serait tenu le locataire".


LES TRAVAUX D'EMBELLISSEMENT

Toute modification du logement est strictement interdite. Les travaux entrepris dans le logement doivent être réalisés avec l’accord préalable d'Élogie-Siemp.

Certains travaux d’embellissement peuvent néanmoins être réalisés sous conditions, en voici la liste :
• remplacement d’équipement (radiateur ,robinetterie, évier...),
• hotte aspirante ou VMC sanitaire,
• changement de moquette ou de revêtement de sol à l’identique,
• remplacement de papiers peints,
• réfection des peintures murales,
• installation d’étagères, de placards...

Certaines interventions sont strictement interdites :
• dalles collées sur le plafond et crépi mural,
• suppression ou ouverture dans une cloison,
• suppression d’équipements dans le logement (volets, robinets...),
• parquet flottant.

LES RÈGLES À RESPECTER

LES FENÊTRES & BALCONS

• Vérifiez périodiquement que les rainures d’égouttage et les trous d’évacuation d’eau ne sont pas obstrués, et huilez/ graissez légèrement les paumelles, crémones et parties mobiles.
• Ne percez pas vos fenêtres pour y installer des tringles à rideaux, mais utilisez des fixations collées : les perforations sur les fenêtres sont interdites.
• Lors de l’arrosage des plantes, évitez tout ruissellement sur la façade. N’oubliez pas que les plantes ne doivent pas être suspendues aux balcons ou fenêtres vers l’extérieur. En cas d’accident, votre responsabilité serait en cause.

L'ANTENNE PARABOLIQUE

• La pose d’antenne parabolique sur les balcons est strictement interdite.
En cas d’infraction, Élogie-Siemp est en droit de demander son démontage à vos frais (décret n° 93.533 du 27 mars 1993).

LE TRAITEMENT DES SOLS

• Pour les sols plastiques et le carrelage, évitez le lavage à grande eau qui provoque des dégradations. Privilégiez un entretien régulier.
• Pour vos parquets non vitrifiés, utilisez de la cire.
• Shampouinez régulièrement vos moquettes afin d’éviter la prolifération des parasites.

L’AÉRATION

Pour votre santé et l’entretien de votre appartement, il est nécessaire que votre logement soit bien aéré. L’air doit circuler librement pour éviter l’humidité qui provoque buée, moisissures, papiers ou peintures décollés... et limiter le développement des acariens.

• Pensez à aérer quotidiennement votre logement. Cinq minutes par jour suffisent.
• N’obturez jamais les entrées d’air (basses ou hautes).
• Ne branchez jamais une hotte aspirante sur les bouches de ventilation. Préférez une hotte à recyclage d’air.
• Nettoyez régulièrement les arrivées d’air dans les pièces sèches (chambres, séjour, salon) ainsi que les bouches d’extraction dans les pièces humides (salle de bains, cuisine, WC).
• Si votre immeuble est équipé d’un système de ventilation mécanique contrôlée, toute modification de ce système d’aération, en particulier l’adjonction d’une hotte aspirante en cuisine branchée sur la VMC, est interdite. En effet, elle pourrait nuire au bon fonctionnement de la VMC de l’immeuble.

LES INSECTES

• Élogie-Siemp procède régulièrement à des campagnes de désinsectisation annoncées par voie d’affichage. L’opération n’est efficace que si tous les appartements sont traités, laissez les techniciens accéder dans votre logement.
Sachez que les entreprises qui interviennent ont une obligation de résultat, n’hésitez pas à prévenir votre gardien si des insectes réapparaissent malgré le traitement.